LISTE DE MATÉRIEL

 

QUELQUES CONSEILS

Maintenez la température de fermentation idéale

  • Essayez de garder la température entre 65 et 70 oF (18 à 21 oC)

Visez la constance, d’année en année, de fût en fût

  • Cherchez à avoir une uniformité dans vos méthodes de brassage artisanal

Veillez à ce que tout soit propre!

  • Il ne faut pas confondre nettoyage et aseptisation. Le nettoyage consiste à enlever les résidus visibles avec un produit nettoyant. L’aseptisation consiste à utiliser des produits chimiques pour inhiber ou tuer les bactéries ou microorganismes nuisibles.
  • Avant d’aseptiser, il faut que tout soit propre. Rincer les bouteilles, les cuves de fermentation et les touries dès qu’elles sont vides pour éviter que les résidus ne sèchent dessus et ne soient plus difficiles à éliminer plus tard.
  • Entreposez vos cuves de fermentation et touries propres et fermées avec, dedans, une solution chlorée (un bouchon de javellisant domestique non parfumé pour un litre d’eau froide). Cela y préviendra la colonisation par les bactéries et facilitera l’aseptisation.
  • Lorsque vous en avez assez de frotter et d’aseptiser, rappelez-vous que 90 pour cent des échecs de brassage sont attribuables à des problèmes d’hygiène. Si vous gardez votre matériel en parfait état de propreté, même quand il ne sert pas, il vous sera moins difficile de le garder aseptisé.

Soyez créatif!

  • Ne craignez pas d’essayer quelque chose au moins une fois!
  • Continuez à perfectionner votre art. Une fois que vous avez maîtrisé la base, essayez de modifier la façon de faire ou la recette!
  • N’oubliez pas de garder un registre de vos expériences afin de pouvoir reproduire vos réussites!